Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Juin 9, 2014 in Euro Marketing, La préparation | 0 comments

Cartier et Mauboussin

Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire un bref aperçu de deux entreprises œuvrant dans le secteur du luxe que nous avons très hâte d’aller rencontrer en Europe. Il s’agit de Cartier et de Mauboussin!

Le leader du luxe Cartier

Cartier est une entreprise établie depuis plus de 165 ans  et est le leader mondial en joaillerie et est deuxième en horlogerie derrière Rolex. Elle compte plus de 300 magasins à travers le monde, et ce, dans plus de 25 pays en plus de vendre leur produits à l’intérieur de d’autres établissements de luxe. Son lourd bagage historique et d’expérience lui a permis de se tailler une place de choix sur le marché du luxe et de distinguer de ses compétiteurs par la variété de ses produits, son image de marque, son expérience, sa créativité et son audace remarquable.

Question de vous faire rêver, découvrez l’Odyssée de Cartier; une vidéo racontant son histoire, ses valeurs et son inspiration, le tout illustrée de manière artistique et plus que créative.

Lors de notre rencontre à leur bureau, nous aurons la chance de nous entretenir avec M. Michel Guten, qui a commencé sa carrière chez Silver Match en tant que Président Directeur Général en 1977. Puis, il a intégré la Maison Cartier et gravit chacun des échelons. Il obtint le mandat de construire le réseau de boutiques de 1981 à 1987. Par la suite, M. Guten deviendra Directeur Général de Cartier pour la France, puis Président de Cartier International, et enfin Vice-Président. En 1990, Cartier le sollicite pour diriger l’Institut Supérieur de Marketing du Luxe. Michel Guten s’occupe alors d’une formation de spécialisation sur le Luxe pour de jeunes cadres. En plus de son implication chez Cartier, il a assumé de grandes responsabilités chez Piaget France et chez Lancel, deux autres entreprises de luxe.

 

Le rebel, Mauboussin

Mauboussin quant à lui est sans doute considéré comme le mouton noir de l’industrie du luxe, il ne fait rien comme ses concurrents et a réussi à réinventer les manières de faire du marketing de luxe. Ayant vécu des difficultés financières en 2002 suite à la perte d’un très gros client, qui représentait 80% des ventes annuelles de l’entreprise, Mauboussin a été racheté par Dominique Frémont, un riche financier suisse et un nouveau PDG est entré en poste, M. Alain Nemarq que nous aurons la chance de rencontrer le 23 juin prochain.

Mais qui est Alain Némarq?

Il a tout d’abord étudié à l’école supérieure de commerce à Paris. Au cours de sa carrière, il a enseigné le marketing pendant 6 ans à HEC Paris. Il a également été Directeur général adjoint de Boussac-Saint-Frères, une entreprise française œuvrant dans le textile et les moquettes. Cette entreprise a aujourd’hui été rachetée par le groupe LVMH. Par la suite, il a changé d’entreprise, mais conservé le même domaine d’activités soit les moquettes en occupant le poste de président chez Balsan. Alain Némarq s’est ensuite déplacé vers le domaine de la mode pour devenir Directeur général d’Yves Saint Laurent. C’est d’ailleurs M. Némarq qui a lancé la marque Kenzo pour homme. C’est en 2002 que ce gestionnaire devint PDG de Mauboussin. Sa vision est très différente de ses prédécesseurs, car il désire changer la stratégie de communication de ce joallier. Il va même jusqu’à briser les codes traditionnels du domaine du luxe.

Contrairement aux autres marques de luxe, Mauboussin vise un segment complètement différent, soit celui des femmes qui désire s’acheter des bijoux pour le plaisir plutôt que celui des hommes, comme toutes les autres entreprises de luxe. Pour ce faire, en 2005, Mauboussin lancera la toute première campagne télévisée dans le domaine de la joaillerie de luxe avec la collection «Chance of Love» qui est rapidement devenu célèbre. C’est la première fois que l’on assiste à de la communication de masse dans ce domaine et également la première fois qu’une entreprise affiche le prix de ses bijoux dans une publicité. Cette pratique a été très controversée par les autres grandes marques de luxe parisiennes de la Place Vendôme et beaucoup considèrent M. Némarq comme le rebel de cette place.

En 2012, Mauboussin innove encore en rendant le luxe encore plus accessible. La marque offre désormais d’acheter les bijoux et l’horlogerie à crédit pour les produits entre 200 et 3000 euros. Les clients peuvent donc payer en douze versements leurs bijoux et ainsi devenir propriétaire de ces petits trésors plus facilement.

La vision de cette entreprise est vraiment de rendre accessible le luxe à toutes les femmes. Mauboussin veut faire en sorte que le luxe ne soit pas seulement un rêve, mais qu’il puisse être porté fièrement par des femmes indépendantes qui s’offrent des cadeaux à elles-mêmes.

Voici un bref aperçu de cette vision et de cette révolution dans le domaine du marketing de luxe réalisée par Mauboussin

Nous aurons donc la chance de nous entretenir avec ces deux entreprises œuvrant dans le même domaine, mais ayant de pratiques marketing complètements différentes! Cette rencontre s’annonce donc forte intéressante pour notre groupe!

Présidente de l’association Euro Marketing pour l’année 2014, Ariane est passionnée de voyage et de photographie. Découvrez à travers ses articles sa vision et ses désirs pour le projet Euro Marketing, tout en y découvrant ses centres d’intérêts et ce qui la motive dans la vie.

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le Marketing du LUXE | Euro Marketing - […] de notre préparation en vue de rencontrer Cartier et Mauboussin, nous avons eu la chance de discuter du marketing…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *