Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Juin 13, 2018 in Non classé | 0 comments

En 2018, on passe au naturel !

Par Sarah Bergeron, Rose-Ann Castonguay, Eve Giroux Larkin, Catherine Rocheleau et Frédérique Tourville

Cosmétiques

Une récente tendance gagne en popularité dans le secteur de la beauté : les cosmétiques à base de composantes naturelles et végétales. Comme la beauté n’a pas toujours été synonyme de santé, l’attrait pour les cosmétiques doux à la fois pour la peau et l’environnement est plutôt nouveau. La présente décennie assiste au développement d’une génération de consommateurs notamment plus conscients et plus préoccupés par ce qui les entoure. C’est donc avec une attitude plus concernée que ces derniers réalisent que les produits de soin qu’ils utilisent depuis tant d’années sont trop souvent conçus avec des ingrédients artificiels, apportant ainsi des risques à leur peau et leur santé en général. Ce n’est également pas sans crainte que des géants tels que L’Oréal, ou encore MAC, se lancent dans ce nouveau marché nécessitant une approche bien différente de ce qui a été fait par le passé !

 

Croissance de l’engouement pour les cosmétiques naturels

Exempts de phtalate, de phénoxyéthanol et de parabènes, les produits naturels prennent donc leur envol sur le marché des cosmétiques. Leur émergence est entre autres favorisée grâce aux entreprises multinationales qui font l’acquisition de plus petites entreprises vertes, tout comme L’Oréal l’a fait dans le passé avec Sanoflore. En fait, les grandes entreprises de ce type n’ont plus le choix d’être davantage conscientes de l’attrait des produits naturels pour les consommateurs. C’est dorénavant le secteur où se trouve la demande en cosmétiques. En effet, l’organisme Organic Monitor, qui suit l’évolution du marché planétaire des produits naturels, a noté une augmentation mondiale des ventes de produits de soin naturels de 1 million par année entre 2007 et 2010. Et cette tendance est en pleine croissance depuis ! En effet, entre 2010 et 2015, les marchés les plus prospères au niveau des cosmétiques organiques sont, entre autres, le Japon, les Pays-Bas et la France (Euromonitor, 2012).

Cosmétique 2

Bref, la réponse des multinationales à l’engouement présent envers les produits naturels est de plus en plus marquée. Cette génération assiste à un virage remarquable dans le domaine des cosmétiques.

 

Les avantages des cosmétiques naturels

Cosmétiques 3Les nombreux avantages des cosmétiques naturels sont une des raisons qui engendre la tendance vers l’utilisation de ces produits. En effet, contrairement aux produits conventionnels, les produits de beauté naturels sont composés à un minimum de 90% de composantes naturelles et ne contiennent aucun produit chimique néfaste pour la peau (Ooreka, 2018). Il est bien connu que les cosmétiques en général ne sont pas recommandés si l’on veut conserver une belle peau d’apparence saine. Toutefois, les cosmétiques naturels, dus à leurs composantes, sont plus actifs, beaucoup moins agressifs et ont même des impacts positifs sur la santé (Ooreka, 2018). Il a été prouvé scientifiquement que l’épiderme serait plus réceptif aux ingrédients naturels : ce type de cosmétiques biodégradables riches en acides gras utiles et en vitamines est donc mieux absorbé par la peau et représente une meilleure efficacité et rapidité d’application (Generatix, 2016). Les composantes des cosmétiques naturels ont non seulement l’avantage de ne pas obstruer les pores de la peau, mais également d’aider à mieux nourrir cette dernière grâce à l’utilisation d’huile et beurre végétal très hydratant et bénéfique pour la santé de la peau. Finalement, les additifs retrouvés dans les cosmétiques conventionnels viennent réduire l’efficacité des agents actifs, voilà pourquoi les produits naturels seraient plus efficaces : car ils sont sans additifs tels que des colorants ou parfums artificiels extrêmement forts (Ooreka, 2018). Les avantages reliés à l’utilisation des cosmétiques naturels sont définitivement nombreux et non négligeables. Bientôt, les consommateurs ne se demanderont plus « pourquoi ?», mais bien « pourquoi pas ?».

 

Pourquoi lancer une ligne de cosmétiques naturels

Contrairement à la pensée populaire face aux produits de soins naturels, ceux-ci ne sont pas nécessairement plus dispendieux que les cosmétiques conventionnels. De plus, la popularité grandissante de ce type de cosmétiques auprès des consommateurs oblige les fabricants à développer davantage de variété dans ce segment pour rester compétitifs au marché et à être réactifs à la demande croissante (La Presse, 2018). D’autre part, les scientifiques ayant démontré à maintes reprises leur efficacité, les cosmétiques à base de produits naturels n’ont rien à envier à leurs concurrents (Blond Story, 2017).

 

Selon un sondage fait en 2016-2017 par statistiques France, voici quelques données saisissantes du marché des cosmétiques naturels en Europe (Statista, 2016) :

cosmétiques 4

  • «60 % des femmes interrogées cherchent des produits non testés sur les animaux et plus d’un tiers des répondantes s’intéresse également à des produits de maquillage ne contenant que des ingrédients biologiques ».
  • Parmi la distribution des produits de beauté naturelle et bio en 2017, « les soins de la peau représentent près d’un tiers de la valeur du marché mondial. Les soins capillaires quant à eux représentaient 25 % et les cosmétiques 22% ».
  • « Ce marché a grandi de près de 10 % entre 2015 et 2016 [et ce, dans le monde entier]. Le taux de croissance annuel moyen entre 2016 et 2024 devrait atteindre, selon les estimations de la source, environ 9 % ».

 

Bref, ces chiffres sont la preuve que les consommateurs apprécient de plus en plus la valeur ajoutée des cosmétiques naturels et que toutes entreprises à succès devraient écouter la demande du marché pour pouvoir en tirer avantage.

 

Comment l’industrie des cosmétiques participe à ce virage

Cosmétiques 5

L’industrie des cosmétiques prend un grand virage vers le développement de produits naturels et biologiques. Même le géant de produits de beauté L’Oréal annonçait en 2017 qu’il désirait que 54% à 65% des ingrédients de ses produits soient biologiques (Feitz, 2017). L’entreprise entreprend ce virage considérant l’engouement qu’ont les produits biologiques, naturels et éthiques dans la vie des consommateurs d’aujourd’hui. Malgré le fait que L’Oréal possède des marques certifiées Ecocert tel que Sanoflore, l’entreprise doit faire face à une compétition féroce composée de plus petites marques spécialisées dans ce domaine.  Parmi celles-ci on compte des marques tel qu’Emma Noël, Melvita, Dr. Hauschka, Weleda et Caudalie. Chacune d’entre elles possède des avantages concurrentiels qui leur sont uniques et le fait que 100% de leur produit soient biologiques leur donne une longueur d’avance sur les autres entreprises.

 

Les tendances à venir

Il est connu que les consommateurs d’aujourd’hui sont de nouveau à la recherche de soins de beauté plus doux pour la peau, conçus à base d’éléments médicinaux naturels : ils souhaitent avoir plus de contrôle sur les ingrédients utilisés dans leurs soins de beauté. Dans le même ordre d’idée, les consommateurs semblent de plus en plus conscients de l’environnement et de leur consommation personnelle. De ce fait, les produits qui sont conçus de zéro déchet ainsi que les entreprises qui font des efforts pour réduire leur empreinte écologique seraient privilégiés par un nombre de consommateurs grandissant de jour en jour. Il est donc évident que les produits qui ne sont pas suremballés ou qui sont emballés de façon durable gagneront en popularité dans un avenir rapproché.

Cosmétiques 6

Une entreprise qui se distingue notamment dans ce domaine est Lush Cosmetics. Cette entreprise s’engage à ne tester aucun produit sur des animaux, à offrir des cosmétiques faits à 100% de produits naturels, végétariens et parfois végétaliens, dans des emballages 100% recyclés, ou simplement sans emballages en plus d’être faits à la main. Cette marque est très populaire auprès de la jeune clientèle en Amérique du Nord. En effet, en 2016, les ventes approximatives de cette entreprise étaient de 900 M$ US (Forbes, 2017).

 

Une entreprise qui a énormément évolué concernant sa politique de cruauté envers les animaux est MAC cosmétiques (PETA, 2015). En 2018, alors que les consommateurs sont de plus en plus conscients à propos de leurs achats, l’entreprise a modifié sa politique, en s’engageant à ne plus tester ses produits sur les animaux ! (MAC, 2018). Il est donc plus qu’évident que le virage aux cosmétiques naturels et verts ne touche pas seulement les produits en tant que tels, mais bien tout ce qui les entoure !

 

D’un côté plus marketing, il est intéressant de s’attarder à la façon dont les entreprises communiquent les bienfaits et certifications de leurs produits naturels. Il a été démontré que les consommateurs seraient plus enclins à acheter des produits qui ont un emballage épuré, avec des couleurs naturelles. Au niveau des publicités, l’agence Circonflexe a su mettre de l’avant l’aspect naturel de l’entreprise Chaumet, à l’aide d’une musique douce, des prises de vue lentes et soignées, tant sur le produit, que sur des produits naturels (plantes, eau, fleurs, etc.).

 

http://www.circonflex.com/#prettyPhoto/50/

 

Bibliographie

Barros, C. (2017). 8 cosmetology trends 0n the radar. https://news.in-cosmetics.com/2017/03/10/current-and-future-global-trends-in-cosmetology/ (Page consultée le 24 mai 2018).

Blond Story (2017). Dossier beauté: Les cosmétiques naturels et biologiques. https://blondstory.com/dossier-beaute-cosmetiques-naturels-biologiques/ (Page consultée le 24 mai 2018).

Euromonitor (2012). Desire for Greener Formulations: The Rise of Organic Cosmetics.

Generatix (2016). Avantages et inconvénients: produits cosmétiques. https://www.generatix.fr/avantages-et-inconvenients-produits-cosmetiques/ (Page consultée le 26 mai 2018).

Gadaud, A. (2017). Pourquoi L’Oréal se sépare de Body Shop. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/pourquoi-l-oreal-se-separe-de-the-body-shop-sa-marque-verte-749613.html (Page consultée le 25 mai 2018).

Feitz, A. (2017). Cosmétiques: L’Oréal se tourne de plus en plus vers les ingrédients bio.  https://www.lesechos.fr/24/04/2017/lesechos.fr/0212007985183_cosmetiques—l-oreal-se-tourne-de-plus-en-plus-vers-les-ingredients-bio.htm (Page consultée le 25 mai 2018).

Elbaz, E. (2018). Les cosmétiques naturels se refont une beauté. https://www.lexpress.fr/styles/beaute/les-cosmetiques-naturels-se-refont-une-beaute_1999541.html (Page consultée le 25 mai 2018).

LaPresse (2018). Les cosmétiques naturels : le futur de la beauté. http://www.lapresse.ca/xtra/style-de-vie/201802/08/01-5153114-les-cosmetiques-naturels-le-futur-de-la-beaute.php (Page consultée le 23 mai 2018).

M.A.C Cosmetics (2018). Working toward a cruelty-free world. https://www.maccosmetics.ca/animaltesting (Page consultée le 29 mai 2018).

Ooreka (2018). Cosmétiques bio: avantages et inconvénients. https://bien-etre.ooreka.fr/astuce/voir/272761/cosmetiques-bio-avantages-et-inconvenients (Page consultée le 26 mai 2018).

PETA, (2015). M.A.C pays for tests on animals. https://www.peta.org/living/personal-care-fashion/cruelty-free-cosmetics-brands-to-use-instead-of-mac/ (Page consultée le 29 mai 2018).

Petit, P. (2016). Le top 4 des marques de cosmétiques bio. https://www.consoglobe.com/top-4-marques-cosmetiques-bio-cg (Page consultée le 29 mai 2018).

Statista (2018). Portail de statistiques. https://fr.statista.com (Page consultée le 23 mai 2018).

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *