Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Mai 12, 2014 in Euro Marketing, Journal de bord, Témoignages | 8 comments

La fois où j’ai décidé de partir en France

 

L’automne dernier, j’ai eu la chance d’aller faire une session à l’étranger dans le cadre d’un partenariat entre universités. J’avais envie de défis, de me faire dépayser, de me sentir perdue toute seule avec mon énorme sac à dos, au milieu de gens qui parlent une langue aux sonorités totalement étrangères. Mais comme les procédures administratives pour partir en échange s’avèrent plutôt complexes, j’ai obtenu mon dernier choix de pays : la France. Au printemps dernier, avant de partir pour ce périple de six mois en Europe, je me pétais les bretelles en disant bien fièrement que mon séjour en France allait être super facile : « Voyons donc, ils parlent Français et moi aussi! AUCUN Défiiiii!! » Je me croyais vraiment au dessus de mes affaires, je pensais arriver là-bas comme on arrive à Québec quand on vient de Montréal. Eh bien, j’avais tout FAUX! Arrivée en France en juillet, je me fais rapidement répondre en Anglais,  « Ah bin les p’tits maudits, ils veulent vraiment nous faire chier! » me suis-je dit à ce moment-là. Un Français m’a aussi dit que pour une étrangère, je me débrouillais plutôt bien en français. WoW! Ça va faire!! J’aurais préféré parler anglais dans un pays non anglophone que de vivre dans un pays qui parle la même langue que moi et me faire dire des choses pareilles. Parfois, j’avais envie de toujours parler anglais aux Français, parce que je sais à quel point ça les emmerde!

Puis, au fil du temps, j’ai pris l’habitude et j’ai adopté un accent français des plus pointus. On n’y voyait que du feu, avec mes amies on m’avait même inventé une vie française qu’on faisait croire, le soir venu, à tous les gars dans les bars.

Ensuite, il y a eu mes autres chocs culturels, comme le fait que TOUT est fermé le dimanche. Non, mais quand tu es étudiant c’est environ la seule journée que tu as pour aller faire l’épicerie et ton lavage, mais non c’est IMPOSSIBLE! Tu finis donc par te déculpabiliser de te lever à midi tous les dimanches et de rester dans ton lit à écouter des films toute la journée, parce que de toute façon, il n’y a rien d’autre à faire!:)

Ce qui est vraiment marquant en France c’est le Service à la clientèle : ils ne l’ont vraiment pas! Un air bête et un : « je ne sais pas » sont très fréquents comme réponse à une question. C’est comme si vous les dérangiez dans leur journée, comme si vous étiez les PIRES personnes de venir leur poser une question quand ils ont une grosse pancarte mentionnant Service à la clientèle au dessus de leur bureau. Aussi, vous pouvez arriver à un comptoir ou à une caisse et l’employé vous ignorera pendant un bon 10 minutes avant de vous dire ne serait-ce que « bonjour », car il était occupé. Jamais, les Français ne vous diront : « bonjour, juste un instant et je suis à vous ». Non, pour eux, c’est très normal de faire attendre les gens et de ne pas se soucier des clients.

Comme vous l’avez probablement compris, j’avais vraiment mal évalué les habitudes, les valeurs et la culture des Français, en me basant sur le simple fait que nous avions une langue commune, qui même elle, n’était pas si commune au fond. Alors, j’imagine qu’il doit y avoir plus d’une entreprise qui s’est fait prendre dans le même genre de situation que moi. Par contre les conséquences en sont définitivement plus importantes et peuvent nuire à l’implantation de cette entreprise en sol étranger. C’est pourquoi il vaut mieux se renseigner adéquatement sur le pays où l’on souhaite aller.

 

Justine est une fille qui carbure aux voyages,  à la communication et au marketing. Euro-Marketing est donc un projet de fin de BAA parfait pour elle. Ayant vécu six mois en Europe, elle a bien hâte de découvrir comment les gestionnaires de grandes entreprises européennes arrivent à composer avec l’immense marché de l’Union européenne, composée de plusieurs pays aux langues et cultures différentes. Venez découvrir ses articles!

8 Comments

  1. Salut Justine,

    Ton article est très intéressante. En fait, je suis plutôt rassuré parce que je suis présentement en cours d’un semestre en France et j’ai eu les mêmes impressions que toi. Lors de mon arrivé en Septembre, j’étudiais à Poitiers. Mon expérience était plus ou moins comme tu l’as expliqué (les gens plutôt fermés, me parlaient en anglais,  » le service à la clientèle?  » RIEN OUVERT LES DIMANCHES…) Franchement je me suis un peu ennuyé mais heureusement que je me suis trouvé quelques bons amis et que j’ai voyagé. J’étais un peu dégoutté, comme toi ce n’était pas cela que j’avais imaginé et j’ai eu un gros choc culturel.

    Cependant, depuis Février j’habite à Lille, une plus grande ville au nord de la France près de la Belgique. L’atmosphère est complètement différente. Les gens sont ouverts d’esprit, chaleureux, je n’ai eu aucune remarque négative concernant mon accent, et encore plus la bière est trop bonne et TOUT EST OUVERT LE DIMANCHE! C’est la perle rare de la France. Je me sens tellement bien ici que je pense même parfois y rester. 🙂 Je suis alors heureuse d’avoir bougé et vue un autre coté de la France avant de généraliser. En tout cas, j’espère que tu as quand même profité de ton séjour à l’étranger et que tu continueras d’écrire des articles sur ton voyage. J’aimerais bien savoir les endroits sympathiques à visité.

    Cheers!

    Annie

  2. Je trouve cet article très intéressant et divertissant. Bien écris et bien vrai aussi.

  3. Je me retrouve dans ton commentaire Justine !
    J’ai moi même eu l’expérience inverse que la tienne, celle d’aller étudier 1 an à Sherbrooke (étant originaire de Lille, au nord de la France). On pense tellement que le fait de parler la même langue ne donne rien de dépaysant. Bien au contraire ! Votre culture est totalement différente de celle européenne. Pour répondre à ton ressenti sur le service à la clientèle en France, je dirais qu’on trouve en France un sentiment de morosité, de pessimisme, face aussi à la conjoncture économique actuelle (mais pas que !). Très clairement l’envie d’entreprendre manque en France ! J’imagine par contre que tu as pu profiter pour voyager et gouter aux joies de la gastronomie française et d’autres pays européens.

    L’important est d’être revenue chez toi avec une vision de ce qui se fait outre atlantique (en faisant tomber certains clichés aussi), les points forts, les points faibles (car chaque pays en a), qui te permettront d’avoir un recul suffisant pour réussir grandement dans tes projets.

    Et quand on voyage une fois, on ne s’arrête plus !

    Enjoy 😉

  4. Merci Annie et Juan pour vos commentaires!

    Annie, je suis contente de voir que tu aimes bien Lille, j’ai eu vraiment de bons commentaires sur cette ville où la vie étudiante est bien présente! Pour ma part, j’ai étudié à Rouen et j’ai vraiment A-D-O-R-É mon expérience, c’était différent d’ici, mais génial!! Je me suis aussi fait de bons amis et à la fin, je le voulais plus rentrer au Québec, j’ai vraiment très hâte d’y retourner. Je te souhaite vraiment de profiter pleinement des mois pendant lesquels tu es en Europe, car ça passe très vite! Je te conseille quelques endroits que j’ai bien aimés: Dublin, Prague, Amsterdam, la Corse et le Maroc!:) Amuses-toi bien!!

    Juan, c’est super de voir que quelqu’un a vécu l’inverse de moi et qu’il me comprend dans ces différences culturelles. J’espère que le retour en France a bien été!

  5. Wow. Très belle article qui donne le goût de partir visiter l’Europe.

  6. Bravo Justine. C’est trés intéressant et tu confirmed ce que ma collégue a vécu il y a de cela un moi concernant le fait de se faire Parler en Anglais quand on a un accent québécois!

  7. Justine,

    J’ai pris connaissance de ton article par l’entremise du Facebook de ta mère. Il me fait plaisir de te dire que j’ai adoré te lire, pour les commentaires bien sûr, mais également pour ton style d’écriture. Un texte informatif mais écrit avec un brin d’humour. J’aurais bien aimé savoir dans quelle région de la France tu avais vécu cette expérience.
    Encore une fois Bravo pour un texte fort intéressant !

    • Merci Lise!:)
      Pour répondre à ta question, je suis arrivée à Paris en juillet, puis j’ai également visité la côte d’Azur, nous sommes passées par Nice, Cannes, Monaco, Toulon et Marseille. Les paysages étaient magnifiques. Ensuite, en septembre j’ai étudié à Rouen, en Normandie, qui est située au Nord de la France. Le fait que tout est fermé c’est assez général en France, à l’exception des grandes villes. Sinon, pour me faire parler en Anglais, ça m’est arrivé à plusieurs reprises dans différentes villes de France. Mais bon, on fini par s’y habituer et certains sont super curieux de savoir d’où on vient, alors ça fait de beaux échanges!:) Ce sont simplement quelques différences avec ici que j’ai vécues, mais j’ai vraiment adoré mon séjour en France.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *