Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Juin 11, 2018 in Non classé | 0 comments

La nouvelle tendance brassicole : le sans alcool

Par Myriam Boucher, Élizabeth Brault, Delphine Langevin et Viviane Rivard

On voit de plus en plus de bières non alcoolisées ou à faible taux d’alcool sur le marché brassicole. On retrouve pour le moment près d’une trentaine de marques disponibles. Considérant que la taille du marché de la bière sans alcool soit estimée à excéder 25 milliards de dollars américains d’ici 2024 [1], il ne serait pas étonnant d’en voir apparaître davantage dans les prochaines années.

Qu’est-ce que les consommateurs recherchent dans le non alcoolisé ?

Les consommateurs sont à la recherche du bon goût de la bière, mais sans l’alcool. À l’origine, la bière sans alcool était considérée comme plus fade, mais les avancées technologiques permettent dorénavant de retirer l’alcool et de conserver tous les bons arômes traditionnels. Il est donc possible de boire une boisson sans-alcool avec le bon goût d’une bière régulière. Une des caractéristiques que les consommateurs apprécient est l’apport calorique réduit. Les gens font plus attention à ce qu’ils mangent et tentent d’avoir une saine alimentation. Il est d’autant intéressant pour les entreprises de considérer la bière sans alcool, parce qu’elle génère une fois et demie plus de revenus comme il n’y a pas de taxe d’alcool à payer [2]. Ce breuvage peut d’ailleurs être bu par les femmes enceintes, les conducteurs désignés ainsi que dans tous les pays où la consommation d’alcool est interdite.

En effectuant une comparaison du Canada et de la Belgique grâce à l’analyse Hofstede, on remarque un niveau élevé de la dimension du contrôle de l’incertitude pour les consommateurs belges. Pour cette société, il est important d’établir des règles et politiques strictes en ce qui a trait à leur consommation et leur production, afin de minimiser les risques et de diminuer l’ambigüité. Plusieurs marques de bières ont pour mission de contrôler la consommation excessive d’alcool, et offrent donc une option sans alcool qui permet aux consommateurs d’obtenir le même bon goût et la fraîcheur de la bière.

Sans titre

Source : http://www.mcgilltribune.com/student-living/home-brewing-101-380923/

Qu’est-ce qui différencie une bière sans alcool ?

Essentiellement, ce qui différencie une bière sans alcool d’une bière régulière est le pourcentage d’alcool qui se retrouve à l’intérieur. Pour qu’une bière soit considérée comme sans alcool, elle doit avoir un taux d’alcool entre 0,1 % et 0,5 %, qui varie selon les pays. Au Canada, celui-ci doit être inférieur 0,5 % [3]. Afin de produire de la bière non alcoolisée, il y a plusieurs procédés qui existent. Un de ceux-ci est la technique de l’osmose inversée. Il s’agit de verser la bière dans une centrifugeuse qui contient un filtre très fin qui laisse seulement passer l’alcool et l’eau. Ce qui va rester se transformera en sirop auquel il suffira d’ajouter de l’eau à la même concentration que ce qu’il y avait en alcool avant la transformation.

Autrement dit, tous les ingrédients traditionnels de la bière demeurent inchangés. On y retrouve donc encore du houblon, du malt, de l’eau ainsi que de la levure. D’ailleurs, Budweiser mise sur le fait que sa bière a le même bon goût que la bière originale dans ses communications. Le goût et la ressemblance à la bière typique sont donc au centre des communications pour les entreprises.

Sans titre1

AB InBev semble déjà suivre la tendance

AB InBev est une compagnie qui s’engage à stimuler le développement de l’industrie brassicole et à améliorer la qualité de vie des gens à travers le monde [4]. Il n’est pas surprenant que ce groupe brassicole, regroupant plus de 500 marques de bières, offre déjà des bières sans alcool. Les trois exemples de produits, ainsi que leurs positionnements communicationnels ci-dessous, démontrent qu’AB InBev conserve la qualité et le goût de sa bière même lorsqu’elle est sans alcool en plus de le promouvoir. [4]

Jupiler 0,0 – 0 % Aguila Sin Alcohol

0,4 % –  70 calories

Budweiser Prohibition         
« Une Jupiler avec 0,0 % d’alcool et un délicieux goût de bière. Maintenant, vous pouvez profiter à chaque instant d’une Jupiler rafraîchissante. »

 

 « Idéale pour n’importe quel jour et n’importe quel moment »

 

« La Budweiser Cuvée Prohibition est une bière sans alcool qui goûte vraiment la bière. Tout le bon goût rafraîchissant que vous attendez d’une Budweiser. »
3

 

 

 

4 5

Euro Marketing 2018

Dans le cadre du voyage d’études Euro Marketing, 21 étudiants de l’Université de Sherbrooke auront l’opportunité de se rendre en Belgique pour visiter AB InBev, le plus grand groupe brassicole au monde. Cette visite permettra aux étudiants d’approfondir leurs connaissances sur les principaux facteurs considérés par les consommateurs européens lors de l’évaluation du goût d’une bière, qu’elle soit l’alcoolisée ou pas.

Cette rencontre avec les gestionnaires de l’entreprise nous permettra aussi de leur demander s’ils comptent mettre beaucoup d’énergie et de ressources sur la bière sans alcool dans leurs communications futures, considérant que c’est un marché en expansion.

Bibliographie

[1] Global Market Insights, Inc. (2018). Non-Alcoholic Beer Market Size – Industry Share Analysis Report 2024. Mars 2018.

 

[2] Kottasová, I. (2018). Forget craft beer. The next craze is non-alcoholic brews. http://money.cnn.com/2018/02/09/news/beer-non-alcoholic/index.html (Page consultée le 26 mai 2018).

 

[3] Wouter, P. (2018). Le marché de la bière sans alcool. https://www.lavoixdelest.ca/le-mag/biere/le-marche-de-la-biere-sans-alcool-724c210d57e7c8e84013ce148d3e0e70 (Page consultée le 26 mai 2018).

 

[4] AB InBev (2017). http://www.ab-inbev.com/about-us.html (Page consultée le 30 mai).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *