Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Juin 14, 2013 in La préparation | 0 comments

L’approvisionnement et la logistique internationale chez BRP

Mercredi dernier était la dernière journée où les 19 étudiants d’Euromarketing se rencontraient avant le début de la grande aventure en Europe. Et nous avons fait cela en grand. Le matin, conférence avec Maxime Koromyslov, un expert du domaine du luxe pour finir, en après-midi, avec une rencontre de Jean-Philippe Lassonde, directeur approvisionnement stratégique chez BRP, tout droit venu de Hong Kong ainsi que son collègue, directeur de la distribution de produit en Amérique du Nord.

Pour bien préparer notre visite chez Peugeot, nous avons eu droit à un portrait détaillé du fonctionnement d’une entreprise du secteur qui oeuvre à travers le monde. Nous en avons appris davantage sur les bases stratégiques de BRP.

D’abord, qui est BRP?

BRP est un leader mondial dans son domaine. Sa présence est mondiale: site de fabrication, réseau de concessionnaires et de distribution un peu partout dans le monde.

Vision: Passion et innovations qui transforment le monde des sports motorisés.

BRP articule la passion et l’innovation autour de ses produits pour offrir une expérience unique.

BRP opère sur différents terrains:

  • Neige
  • Eau
  • Hors Route
  • Route (tout nouveau avec le spider)
  • Air (rotax en Autriche, moteur d’avion ultraléger)

BRP offre des produits diversifiés et c’est le chef de file de l’industrie.

Présentement, c’est les véhicules côte à côte sont en hausse de popularité, tandis que le VTT traditionnel est en baisse. BRP s’est s’adapté au marché. Parmi leurs priorités: l’innovation, la R&D.

 

Mission de la chaîne d’approvisionnement 

Le défi de la chaîne d’approvisionnement, c’est de la faire fonctionner à partir du fournisseur, jusqu’au produit fini, afin que le client soit satisfait.

Depuis quelques années, BRP peut maintenant offrir aux concessionnaires de changer plusieurs fois leurs commandes, car maintenant il y a plus de produits. Ce changement entraîne donc plusieurs adaptations à plusieurs niveaux de la chaîne. BRP adapte sa façon de produire et est maintenant mieux adapté aux différents pays et besoins.

Approvisionnement

Quand on parle d’approvisionnement, on parle des achats et entre autres, de générer des économies. Et qui dit achats, dit fournisseurs. Pour avoir une stratégie d’approvisionnement efficace, il faut être agile et sensibiliser les fournisseurs à notre réalité. En fait, ils deviennent de réels partenaires d’affaires. Comme BRP ne génère pas de volume assez important, il ne peuvent pas se permettre d’avoir 2 ou 3 fournisseurs pour la même pièce. Habituellement, BRP en on un avec qui l’entreprise conclut des ententes à long terme. Il faut donc bien les traiter. C’est important d’être flexible et de prévoir à l’avance. De cette façon, cela augmente la profitabilité.

Ce qu’on cherche à faire: concentrer les volumes afin de réduire la base fournisseur, avoir une meilleure compréhension des coûts pour comprendre la structure financière de l’entreprise, regarder les opportunités, optimiser les processus, adopter une logistique de collaboration avec les fournisseurs, bref…

En approvisionnement, on parle de 2 pilliers: optimiser les coûts et le développement des produits et des fournisseurs (est-ce qu’il y a des opportunités?)

Classification des fournisseurs:

Chez BRP il y a un processus interne pour le choix d’un fournisseur. Le choix se fait avec l’aide de différentes personnes de l’entreprise: ingénieurs et acheteurs sont présents pour analyser et faire le meilleur choix.

Les fournisseurs sont classés selon leur type:

  • Fournisseurs « commodité »
  • Fournisseurs « priorité »
  • Fournisseurs « stratégique »
  • Fournisseur « vitalité »

Logistique et transport

Quand on pense au transport, on pense à la livraison. Ce n’est pas juste du shipping qui est fait lorsqu’on parle de logistique et de transport. C’est de livrer la marchandise dans les bonnes périodes pour rencontrer les délais. C’est ça qui représente le vrai défi. Et le travail n’est pas terminé tant que le client n’est pas satisfait.

Les méthodes utilisées sont appuyées sur des faits et des données. BRP a une façon de prédire les coûts reliés au transport dans les différents marchés. Ça permet de savoir s’ils sont en contrôle et s’ils travaillent sur les bonnes initiatives.

Les principaux enjeux: la capacité, le coût de l’essence, la volatilité et la synergie

Quelques chiffres:

  • 60% des conteneurs viennent ou vont en Europe, 40% en Asie
  • 40M$ de dépenses seulement pour les frais maritimes
  • Air freight (le moins possible): 3 à 4M$ par an
  • Chaque jour, ce sont 8000 camions qui partent des usines et qui font le tour des concessinnaires en Amérique du Nord (réseau terrestre)
  • 33M$ pour le transport terrestre par année

Conclusion:

Le principal enjeux pour BRP se trouve au niveau de la flexibilité. D’offrir des livraisons fréquentes et de permettre aux concessinnaires de les changer, tout en minimisant les coûts.

Finalement, BRP est une entreprise de plus en plus globale et diversifiée. Tant par son emprunte mondiale et par la nature de ses produits. Les stratégies d’approvisionnement sont structurées et ce doivent de l’être. C’est primordial. De plus, les stratégies de transport viennent supporter la croissance de l’entreprise.

 

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *