Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Juin 8, 2014 in Euro Marketing, Journal de bord | 1 comment

Les 8 types de voyageurs

1. Le party animal

On connait tous quelqu’un dans notre entourage qui voyage dans le seul et unique but d’aller l’échapper aux quatre coins du monde. Une fin de semaine sans sommeil dans les clubs de Vegas, une soirée animée dans la foule d’Ibiza, plusieurs bières de trop dans un pub irlandais, un beachparty sur les plages d’Australie ou un abus de gâteaux douteux dans un café d’Amsterdam, le party animal les aura tout faits. Le party animal veut repousser ses limites, il veut aller au-delà des classiques beer-pong américains. Le party animal ne tient pas à se souvenir de son voyage ; son but ultime est au contraire de ne se rappeler de rien…

 

2. Le planificateur

Le planificateur est le genre de personne qui peut nous être vraiment utile si on voyage avec mais qui peut aussi royalement nous taper sur les nerfs. Le planificateur aura fait son itinéraire au moins un an à l’avance. Il déteste arriver à un endroit en ne sachant pas où aller. Le planificateur n’aime pas être trop dépaysé. Le planificateur va avoir analysé toutes les cartes des endroits qu’il visitera. Il aura appris le nom des rues par cœur, le nom des restos du coin et même, le nom des cafés-internet pour être certain de pouvoir rejoindre ses proches. Le planificateur sera levé à 6h AM chaque matin avec ton planning pour la journée, pendant que toi le party animal, vas être en train d’embrasser le bol de toilette. Pour t’aider à passer la journée du bon pied, le planificateur aura prévu te fournir des tums en cas de brûlements d’estomac. Il aura même prévu quels types de souliers porter pour chaque déplacement ; souliers de course pour randonnée pédestre, souliers fermés pour marche en ville en cas de pluie, sperry pour marche en ville en cas de soleil, sandale pour magasinage mais gougoune pour plage…vous voyez le genre.

 

 

3. L’impulsif

L’impulsif est celui que tu risques fortement de revoir à «Un voyage d’enfer». L’impulsif est aussi très naïf, il va accepter toutes les offres qu’on lui fait en criant haut et fort : YOLO ! L’impulsif, s’il est toujours vivant après son voyage, aura les histoires les plus épic mais les plus dangereuses à raconter. Pour lui, toute personne est honnête, peu importe ce qu’elle a l’air ou le milieu d’où elle vient. Pour lui, une ride de moto sur le banc d’un inconnu est une expérience à vivre et non un risque à prendre. Pour lui, un inconnu qui lui offre quelque chose n’attendra rien en retour. L’impulsif ne pensera pas aux conséquences de ses actes mais plutôt aux histoires qu’il aura à raconter. Vous le reconnaissez maintenant ?

4. Le photographe

 Le photographe est celui qui aura toujours une GoPro accrochée à son cou, peu importe où il va. Il ne manquera pas une occasion de photographier tout ce qu’il croise sur son chemin. Le photographe devra faire face à un drame existentiel lors de son voyage ; supprimer des photos par manque d’espace sur sa carte mémoire. Le photographe est celui qui encombrera ton facebook de ses millions de photos. S’il va à Paris, il aura au moins sept clichés de la tour Eiffel et huit de l’arc de Triomphe, selon différents angles. S’il va en Afrique, il aura au moins dix photos avec sa famille adoptive et il aura certainement visité une école pour prendre d’autres photos avec les enfants du quartier. Bien sûr, en Europe, le photographe ne manquera pas de prendre des photos de petites rues étroites en brique où les établissements sont tous collés les uns aux autres. (Petit conseil pour toi le photographe : va dans le vieux Québec ou le vieux Montréal et tu trouveras sensiblement les mêmes images). Bref, quand on décidera de stalker la page Facebook du photographe pour avoir un résumé de son voyage, on réalisera bien vite que ses photos d’architecture et de paysage, on peut les retrouver sur Google alors on se lassera et dirigerons notre souris sur le petit X en haut à droite de l’écran.

 Les 8 types de voyageurs

5. Le sociable

Le sociable est celui qui aura rencontré plus de personnes pendant ses voyages que durant toute son existence. Il n’aura aucun problème à voyager seul, même qu’il préférera partir seul et se trouver des amis en cours de route avec qui il poursuivra son itinéraire. Le sociable aura fait toutes les auberges de jeunesse et aura pratiqué le couchsurfing à plusieurs reprises. Durant son voyage, il aura rencontré des personnes provenant de plusieurs pays et en revenant, il aura appris à parler dix nouvelles langues. Le sociable aura aussi un pied à terre dans plusieurs pays avec tous les contacts qu’il se sera fait alors si tu te cherches un hébergement à bas prix pour ton voyage, tu sais à qui te référer !

 

6. Le campeur

Le campeur est celui qui ne partira qu’avec son backpack sans nécessairement savoir où il atterrira. Le campeur est l’antipode par excellence du planificateur. Généralement, traversera le Canada en faisant du pouce pour finalement arriver au BC et y passer quelques mois. Avec sa petite tente, il pourra se protéger des rafales de pluies pour se remettre de ses dures journées de travail à cueillir des cerises. Pour se ressourcer et profiter des bons salaires qu’on y offre, le campeur fera des journées de travail beaucoup trop longues. S’il est un campeur un peu plus aventureux, il se dirigera vers l’Amérique du sud ou encore, vers l’Asie du Sud-Est. Le budget n’est pas une contrainte pour lui ; s’il doit dormir dans un parc douteux, il le fera.

 

7. Le tout inclus

Le tout inclus est celui qui considère un voyage à Cuba comme « le voyage d’une vie ». Il n’aura aucun intérêt à voyager dans des endroits où on ne retrouve pas de plage. Un voyage en Europe ou en Asie pour sa culture personnelle, oublie-ça. Les touts inclus du tout inclus se résumeront à Cayo-Coco, Holguin, Varadero et Cancun lorsqu’il se sentira un peu plus fancy. Généralement, le tout inclus partira pour son voyage vers la fin du printemps ou durant l’été pour bien sûr profiter des bas prix. Le tout inclus ne sera pas dérangé par la chaleur accablante de l’été dans ces destinations soleil, tout ce qu’il voudra c’est pouvoir déguster son piña colada et profiter des cours d’aérobie à la piscine le matin. Le tout inclus sera content de retrouver des Québécois durant ses voyages car il aura des compagnons pour l’accompagner sur scène lors des soirées organisées par les animateurs. Finalement, le tout inclus sera fier de te montrer ses souvenirs achetés au duty free de l’aéroport.

 

8. Le cultivé

Le cultivé ne s’entendra jamais bien avec le tout inclus car les deux sont complètement à l’opposé. Le cultivé est celui qui aura visité tous les musées de la planète mais sera désintéressé si tu lui parles du musée du Louvre parce que le musée de Louvre est beaucoup trop mainstream pour lui. Pour son prochain voyage, le cultivé se dirigera probablement vers la Norvège, la Suède et la Finlande. Une journée au bord de la plage est une vraie perte de temps pour le cultivé. Le cultivé sera surtout du genre à passer ses journées sur des sites touristiques en lisant toutes les petites plaquettes explicatives qu’il croisera sur son chemin. Et oui, le cultivé est celui qui connaît toujours tout et qui a tout vu avant tout le monde. Tu penses à quelqu’un ?

Dynamique et sociable, Sophie aime faire de nouvelles connaissances et s’intéresse beaucoup aux différentes cultures. EuroMarketing est donc une expérience de choix pour cette passionnée qui aura la possibilité d’en apprendre énormément sur les méthodes de travail européennes. Aimant faire rire les gens, vous ne manquerez surtout pas de percevoir son petit côté humoristique dans ses articles.

1 Comment

  1. Super article Sophie!
    Comme ancienne fan de 10choses.ca, je suis bien contente de revoir tes articles en lien avec un sujet qui me passionne, les voyages!
    Lâche pas,
    xoxo

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *