Pages Menu
Facebook
Categories Menu

Posted by on Juil 14, 2013 in Journal de bord, L'expérience, Témoignages | 0 comments

L’Europe, le Québec et le commerce international

Durant ma semaine en Europe, ce qui m’a le plus surpris, autant lorsqu’on se promenait et lors des conférences, c’est la diversité culturelle et l’ouverture à internationale. De voir à quel point les gens là-bas sont ouverts aux autres cultures. Et de voir aussi, que les entreprises semblent être plus internationalisées.

Les conférenciers rencontrés, travaillaient à Paris, étaient d’origine étrangère, transigeaient avec l’Algérie, l’Italie, l’Inde, l’Égypte, et avaient travaillés dans d’autres pays avant d’être à Paris. Bref, les gens semblent avoir une plus grande ouverture vers les autres pays. Et c’est normal vu les différents accords et leur position.

C’est lors de ces moments-là que tu te rends compte, qu’au Québec, et bien c’est un petit monde à part des autres. Je suis québécoise, qui travaille dans une firme d’origine montréalaise, pour un client canadien… Bien que de plus en plus nous travaillons avec des clients d’un peu partout, avec des partenaires internationaux, c’est lors de mon passage à Paris que cela m’a surprise. Avec l’union européenne, la libre circulation des biens et des personnes rends le travail dans les différents états beaucoup plus facile. C’est sur que leur position géographique leur donne un avantage d’être près de plusieurs autres pays… C’est certain que c’est un constat auquel nous avions déjà discuté, mais ce n’est qu’un fois là-bas que j’ai remarqué la différence. C’est surtout de se rendre compte qu’au Québec, au Canada, nous ne sommes pas un pays économiquement très important pour l’Europe. Oui, nous avons des richesses intéressantes, mais comparativement aux autres ententes qu’a l’Europe, peut-être que le Canada a plus à gagner d’un futur accord. C’est d’ailleurs ce que Annette Grunberg, négociatrice pour l’entente Canada – Union Européenne, lors de notre visite à la commission européenne nous disait. Lors d’Euromarketing, j’ai pu en apprendre davantage sur cet aspect, et il est intéressant pour moi d’avoir ce bagage. D’avoir cet nouvelle compréhension du commerce international et de l’importance de certaines choses qu’on n’imaginerait pas. Et de prendre conscience de l’importance de la diversité et de l’ouverture internationale.

 IMG_3135

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *